Aménager son van en Nouvelle Zélande


Après avoir parcouru l’Asie du Sud-Est, nous sommes arrivés à Christchurch le 22 février 2016. Nous restons un mois le temps d’acheter notre van en Nouvelle Zélande et de l’aménager. Christchurch n’étant pas une ville avec beaucoup de choses à découvrir, nous ne consacrerons pas d’article à son sujet.

 

Voici la vidéo de l’aménagement de notre van en Nouvelle Zélande. Conseils, bons plans et photos dans la suite de l’article.

 

 

Trouver son van en Nouvelle Zélande

Pour trouver un van en Nouvelle Zélande vous aurez plusieurs sites d’annonces à votre disposition. Certains pour exilés français (PVTistes.net ou frogzinnz), sinon des sites néozélandais comme trademe ou post a note. Concernant le type de véhicule, plusieurs alternatives s’offriront à vous. Vous pourrez choisir un véhicule de taille moyenne comme un monospace (Toyota estima étant le modèle le plus répandu dans cette catégorie) ou un break déjà aménagé ou à aménager vous-même. Vous pouvez aussi choisir un van de plus grosse taille qui vous offrira plus d’espace (Toyota Hiace, Ford Ecovan).

Aussi vous devrez choisir entre véhicule diesel et essence. La différence se fait au niveau du prix du carburant à la pompe, moins cher pour un diesel. Cependant, vous aurez à payer une taxe au  kilomètre contrairement à un véhicule essence. Après comparatif, le diesel reste tout de même moins cher.

Lorsque vous achetez un van, nous vous conseillons de faire un check mécanique. Pour cela, vous pouvez vous rendre dans les garages VTNZ qui proposent des vérifications complètes pour 140 $. Le prix peut paraître un petit peu excessif mais ils contrôlent votre véhicule de A à Z

 

Les démarches à accomplir lors de l’achat

Pour le changement de propriétaire, rendez vous au bureau de poste avec le vendeur afin de remplir plusieurs formulaires. Le premier MR13B de couleur orange pour changer le nom du propriétaire. Le deuxième, le MR1B de couleur rose pour l’enregistrement de votre véhicule. Enfin le RUCLA de couleur grise pour ajouter des kilomètres si vous achetez un diesel. Pour toutes ces démarches, vous n’aurez qu’à présenter votre passeport puis l’agence du transport en Nouvelle Zélande vous enverra les papiers par courrier quelques jours après.

 

L’achat du Van

 

Pour notre part, sachant que nous allions passer l’hiver dedans, nous avons décidé d’acheter un van de plus grande taille afin de l’aménager et surtout de l’isoler en prévision du froid de l’hiver. Après plusieurs visites, notre choix s’est porté sur un Toyota HIACE de 1997 avec 211 000 km pour 5500 $. Toutes les démarches administratives nous ont couté 343,50 $ pour la registration valable 6 mois et 3000 km pour la taxe diesel (193,80 $).

L’aménagement du van

De nombreux magasins de bricolage seront à votre disposition pour les matériaux nécessaires à l’aménagement d’un van en Nouvelle Zélande. Vous pourrez aller à Bunnings, Placemakers, Mitre 10, The Warehouse ou encore Fabric Vision pour du tissu au mètre.

Chanceux, nous sommes allés dans un Bunnings pour nous renseigner sur les matériaux nécessaires pour faire l’isolation d’un van. Séduit par notre projet, un des vendeurs nous a gentiment proposé son aide en nous permettant d’aller chez lui et d’utiliser ses propres outils. Ainsi, nous avons pu rester dans le jardin de cette famille avec à notre disposition tout l’équipement nécessaire à l’aménagement d’un van. En tout et pour tout, le montant total de nos dépenses pour nous fabriquer une véritable maison roulante a été de 900 $. Merci donc à Gary et toute sa famille pour leur aide si précieuse !

 

Les détails de l’aménagement

Le sol

Nous avons posé deux plaques de polystyrènes puis découpés deux planches de 12 mm que nous avons posées et fixées sur l’isolant à une planche de bois déjà existante sous le plancher. Pour les côtés, là encore, nous avons utilisé des plaques de polystyrène découpées à la taille des fenêtres et collées avec du scotch noir. Puis nous avons appliqué de la laine de verre dans les parois en dessous des fenêtres. Enfin, nous avons recouvert le tout avec des planches de bois de 12 mm que nous avons directement fixées aux parois du van. Nous avons comblé les vides avec la pose d’une moquette.

Le plafond et le lit

Deuxièmement, nous avons procédé à l’isolation du plafond avec du polystyrène en fixant dessus une planche de 3 mm. Pour le coffre, nous avons procédé de la même façon mais avec une plaque de polystyrène amovible afin de garder la fenêtre arrière pour conduire.

Ensuite, une fois l’isolation faite nous avons fabriqué deux coffrages au niveau de chaque roue arrière servant à la fois de rangement et d’appuis sur lesquels se tiendra le lit modulable en canapé. Concernant celui-ci, nous avons choisi des plaques de 18 mm afin d’avoir la meilleure solidité possible lorsqu’il est en position lit. Le tout a été fixé au plancher et aux parois pour plus de stabilité. Enfin, nous avons ajouté la fabrication d’une table dépliante sur une des parois du van afin de s’assoir pour manger à l’intérieur les jours de pluies

La cuisine

Nous sommes allés à Eco Shop, un magasin de seconde main, pour acheter deux meubles servant de plan de travail et de rangement. Toujours, en vue de l’hiver et de ses pluies, nous avons donc construit un petit évier afin de pouvoir faire la vaisselle et se laver les dents à l’intérieur du van. Pour cela nous avons utilisé une gamelle de chien, deux réservoirs de 20 L (un pour l’eau claire, un pour l’eau usagée) et une pompe à eau achetée dans un magasin spécialisé dans les RV’s. Voila pour l’essentiel, n’hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions concernant cet aménagement.

 

L’aménagement du van en photos

 

 

Il nous aura fallu 12 jours de travail pour finaliser l’aménagement d’un van en Nouvelle Zélande. Finalement, ce n’est que le 21 mars que nous partons pour le début d’un road trip à la découverte de l’île du Sud.