If you’re going to San Francisco…


–  Du 14 au 16 septembre 2014  –

 

Elle a été et reste une ville majeure des Etats-Unis pour son influence culturelle. Fantasmée par beaucoup, San Francisco évoque bien sûr le mouvement Power-Flower et la culture hippie mais c’est aussi le lieu de prédilection du développement de l’économie participative

Cette atmosphère unique dans le pays frappe le visiteur tant par la variété des quartiers à visiter que par l’ambiance si particulière qui y règne. Trois jours de visites ont suffi à cette ville pour nous faire tomber sous son charme.

San Francisco est une ville somptueuse, tout est fait pour s’y sentir relax et détendu!

 

Ce que nous y avons fait

 

Jour 1.

Au matin, nous arrivons dans la ville en empruntant le célèbre Golden Gate Bridge. Très impressionnant, nous l’attentions depuis un moment déjà !

Nous prenons un motel dans un quartier proche (chambre correcte pour 110 $/nuit).

 

Départ à pied après avoir posé les affaires. Visite de la marina pour y déjeuner.  Balade dans Pacific Heights et la fameuse Lombard Street (rue plus tortueuse du monde). Ensuite direction North Beach et son quartier de jardins ! Petit tour dans Downtown : Union Square et concert gratuit sur la place devant le City Hall.

 

Nous revenons manger à la Marina car Inês voulait absolument déguster une assiette de fruits de mer. Petite déception pour elle, assiette à 36 $ avec huîtres accompagnées d’une sorte de ketchup… Peut-être pas le meilleur choix ! Nous rentrons ensuite à l’hôtel, claqués par cette journée de marche et ces nombreuses montées.

Comme Lisbonne, dont ont dit qu’elle est la jumelle, San Francisco s’étend sur  7 collines.

 

 

Jour 2.

Direction les plages du quartier de Presidio afin d’avoir une vue imprenable sur le pont. Balade au Palace of Modern Art, lieu connu par les nombreuses photos de mariages qui y sont prises. Direction Alamo Square pour admirer les fameuses Painted Ladies (groupe de maisons colorées apparaissant dans beaucoup de films) et le panorama sur la ville. Enfin, nous arrivons au quartier hippie d’Haight and Ashbury. Ce quartier qui a vu naître le mouvement hippie est désormais très touristique mais rassurez-vous, il n’a pas perdu de son charme. Les amateurs de shopping seront comblés, le nombre de frip’ est impressionnant. On y ressent d’ailleurs toujours une atmosphère bien particulière, une sorte de ville dans la ville peuplée de personnalités hautes en couleur. Nous terminons notre dernier jour par une courte visite du Golden Gate Park.

 

 

〉〉〉   En bref

 

San Francisco, même si c’est une ville très chère, nous a vraiment marqué tant elle se distingue des autres villes américaines. C’est comme si toute la culture West-Coast s’y concentrait, mélangeant les nationalités et les influences du monde entier.

En plus, nous avons eu la chance de la visiter sous le soleil, chose pas toujours aisée car la brume peut vite envahir toute la baie. Nous avons adoré son ambiance à la cool, son architecture formée de rues en pentes et de maisons colorées. Indéniablement c’est un de nos coups-de-cœur et nous aurions là aussi aimé nous installer quelques temps.

 

Mais il nous reste encore plein de belles choses à voir, maintenant direction le Grand Canyon!