Le Nord du Laos : Vang Vieng et Luang Prabang


A la fin de de notre road-trip dans le Plateau des Bolovens, nous quittons le sud pour prendre la direction du Nord du Laos. Nous ferons une petite étape à Vientiane avant de partir en stop pour Vang Vieng. Nous finirons notre séjour dans le pays par la visite de Luang Prabang, l’ancienne capitale désormais classée au Patrimoine mondial de l’Unesco.

 

Résumé de ce voyage en vidéo. Conseils, bons plans et photos dans la suite de l’article

 

 

-Du 21 au 23 janvier 2016-

Brève étape à Vientiane

 

Arrivés aux alentours de 6h du matin, comme d’habitude, le bus nous laisse à la gare routière assez loin du centre ville. Nous n’avons donc pas eu le choix et avons dû prendre un tuktuk (30 000 kip par personne négocié). Cependant, si vous êtes du genre patient, nous vous conseillons d’attendre 7h et de prendre un des bus locaux verts pour 3000 kip. C’est ce que nous avons fait lors de notre deuxième passage dans la capitale.

Autrement, pas grand-chose à signaler ni à visiter dans cette ville. Comme on est sympa, nous allons quand même vous donner ici quelques adresses pour manger. En effet, vous trouverez de nombreux restaurants et boulangeries françaises sans doute hérités du passé colonial. Certes, les prix sont assez élevés pour le Laos mais après des mois de voyage cela fait toujours du bien de retrouver le goût de chez soi.

Les adressesPour dormir : Sport Guesthouse, 100 000 kip (le moins cher qu’on ait trouvé) avec salle de bain privée, très propre. Pour un bon petit déjeuner à la française nous vous conseillons le Banneton : un café, deux croissants au beurre et un jus d’orange pour 40 000 kip. Enfin pour des plats français à prix raisonnables, allez faire un tour à L’Atmosphère.

Au cours de ce séjour, après Leila, nous rencontrons quatre autres français avec qui nous resterons jusqu’à la fin du Laos. Ayant eu des bons retours sur la pratique du stop, nous décidons ensemble de tenter de partir par ce moyen pour Vang Vieng, notre prochaine destination dans le Nord du Laos.

 

-Du 23 au 28 janvier 2016-

Vang Vieng sous la pluie

 

Pour rallier Vang Vieng en stop, nous décidons de nous séparer en un groupe de 3 et un groupe de 4 personnes. Partis à 7h de Vientiane avec Leila et Anaïs, nous arrivons à 12h30 à Vang Vieng. Ce parcours en stop a été très facile et il nous a suffit de quatre voitures pour effectuer les 137 km séparant les deux villes.

Il y a quelques années, Vang Vieng était réputée pour être un lieu de fête majeur en Asie du Sud Est. Cependant, après de nombreux accidents mortels dûs à l’usage de drogue et l’abus d’alcool, les autorités Lao ont décidé de reprendre le contrôle, fermé de nombreux bars et mis en place des  contrôles anti-drogue. Désormais, la ville est plus calme mais rassurez vous, il est toujours possible de s’y amuser.

Malheureusement, nous y étions quand la vague de froid de l’hiver 2016 a touché l’Asie du Sud Est et durant une semaine, nous avons affronté une pluie incessante et des températures avoisinant les 7°C. Heureusement, nous étions un groupe de sept qui se complétait parfaitement ce qui nous a permis d’y passer quand même un bon séjour.

Néanmoins, si le beau temps est de la partie lors de votre passage, les alentours vous offriront des paysages somptueux de falaises karstiques et de rizières. Alors n’hésitez pas à louer un scooter et partir vous balader. Aussi vous pourrez essayer le tubing ou le canoë sur la rivière.

Conseils et adresses à Vang Vieng. Pour dormir, nous avons choisi Souksomboun guesthouse dans le quartier de Ban Savang : chambre avec salle de bain privée négocié à 70 000 kip. Très propre et bien située on vous la conseille.

Pour manger. Dans la même rue que Souksomboun, la guesthouse nok&mika tenue par un français propose des petits déjeuners à 15 000 kip. Sinon on vous conseille Aussie Bar qui fait entre autre d’excellents burgers. Pour les amoureux de fromage, allez à l’Organic Farm située un peu à l’extérieur de la ville. Si visiter le lieu ne vaut pas nécessairement le coup, profitez-en pour acheter un fromage de chèvre frais (50 000 kip) et dégustez-le avec une baguette. Un délice ! Enfin pour ceux qui veulent aussi manger un bon plat français, rendez-vous au Café de Paris, le patron est très sympa et les prix abordables.

Pour boire un verre. L’incontournable Jay Dee Bar : ambiance relax, happy menu et billard. Pour profiter du coucher de soleil, allez boire un verre au bar Earth, vue imprenable sur la rivière et les falaises.

Finalement, le dernier jour, le soleil est revenu et nous avons pu partir faire une petite marche de découverte des alentours où de superbes paysages de campagne nous attendaient.

Pour la suite direction Luang Prabang et son centre classé à l’Unesco. Là encore nous avons fait deux groupes pour partir en stop. Un seul a réussi mais pas le nôtreLa pratique est en effet moins répandue dans la région et les locaux ne se sont quasiment pas arrêtés si ce n’est pour nous demander de l’argent. Du coup nous avons attrapé un mini bus sur la route qui nous a conduit à Luang Prabang pour 80 000 kip (au lieu de 90 000 si vous le prenez directement depuis Vang Vieng).

 

Vang Vieng en images

 

 

-Du 29 au 2 janvier janvier 2016-

Luang Prabang

 

Située dans le Nord du Laos, Luang Prabang était la capitale royale du pays jusqu’en 1946. Au bord du Mékong dans une région de montagne, la ville est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1995. Vous pourrez y découvrir de nombreux temples en vous baladant dans les rues de sa vieille ville coloniale. Également, vous y verrez de nombreux moines et si cela vous intéresse, en vous levant tôt le matin, vous pourrez assister à leur défilé pour réclamer l’aumône.

Nous avons adoré cette ville, les paysages de la balade le long du fleuve sont magnifiques au même titre que les maisons coloniales du centre. En montant au sommet de la colline où se situe le temple Wat Chom, vous aurez une vue imprenable sur les montagnes et la ville.

Notre programme de visite. Incontournable bien sur, une balade dans la ville et la visite des temples (beaucoup sont d’ailleurs payants). Également, on vous conseille de monter sur la colline qui est un excellent spot pour le coucher du soleil. Aussi c’est là que peut l’on peut voir « l’empreinte de bouddha » nichée dans un petit promontoire.

Enfin, chaque soir un marché nocturne d’artisanat local prend place dans la rue principale. C’est l’occasion pour acheter des cadeaux, notamment des écharpes faites mains. On vous conseille fortement d’y aller !

En plus, ce qui est bien à Luang Prabang, c’est qu’il y a des chutes d’eaux à découvrir à quelques km de la ville. Les plus connues sont celles de Tad Kuang Si avec leurs bassins d’eaux turquoise semblables à des lagons. Comble du bonheur on peut même s’y baigner ! L’entrée vous coûtera 20 000 kip, plus le trajet d’une heure en tuktuk que nous avons négocié à 30 000 kip par personne. Vraiment à ne pas louper ! A voir aussi les cascades de Tad Sae (20 000 l’entrée + 20 000 de tuktuk).

Les adresses. Les logements à Luang Prabang sont plus chers que partout ailleurs au Laos. Cependant en s’écartant du centre,  il est possible de trouver quelques dortoirs et chambres privées à prix abordables. Nous avons par exemple déniché une chambre très propre pour 50 000 kip avec salle de bain partagée à Moukdavan Guesthouse.

Pour manger, de nombreux stands de rue proposent des sandwichs et des petits plats pour pas cher. Vous pourrez aussi manger au marché pour 15 000 kip dans des buffets à volonté (vous remplissez une assiette avec la quantité que vous souhaitez).

Le 02 février 2016, notre voyage au Nord du Laos prend fin car nous devons rejoindre la Thailande. Pour cela, nous avons choisi de prendre un sleeping bus jusqu’à Vientiane depuis Louang Prabang (155 000 kip par personne). Cependant, nous vous déconseillons de faire de même car la route vers Vang Vieng est très dangereuse, surtout de nuit (de nombreux bus finissent dans le ravin). Résultat nous n’avons pas beaucoup dormi…

 

Luang Prabang en photos

 

 

 

〉〉〉 En bref

 

Vang Vieng. Située à mi-chemin entre Vientiane et Luang Prabang, c’est une jolie petite ville au bord de la rivière. Si avant, elle était un lieu majeur de débauche en Asie du Sud-Est, ce n’est désormais plus le cas. Cependant, on vous conseille vivement de vous arrêter pour ses paysages et les balades que vous pourrez faire aux alentours. Les prix sont plutôt abordables et vous croiserez de nombreux voyageurs, l’occasion de s’amuser un peu et de rencontrer du monde.

Luang Prabang. Destination touristique majeure du Nord du Laos. La vieille ville a vraiment beaucoup de charme avec ses temples, son marché et ses nombreux moines. Vous en prendrez plein les yeux ! De plus, ne loupez pas les cascades de Kuang Si qui sont certainement les plus belles que nous ayons pu voir en Asie du Sud-Est. Enfin, c’est sans aucun doute la ville au Laos où les contacts avec les locaux ont été pour nous les plus agréables. Si vous souhaitez découvrir le Nord du Laos, on ne peut que vous recommander d’y aller et d’y rester quelque temps !

Pour la suite, direction les îles du sud de la Thailande, Koh Tao et Koh Phangan.