Quel type de voyage choisir : van ou sac à dos ?

Quel type de voyage choisir : van ou sac à dos ?

Quel type de voyage choisir lorsque l’on a enfin décidé de partir ? Prendre la décision de tout quitter et de partir voyager, c’est super mais ce n’est pas forcément simple de choisir un mode de voyage.

En sac à dos, en van, à vélo, à moto, en bateau, en stop ? Il en existe une grande quantité. Afin de t’aider à choisir, on a décidé de te parler des deux modes de voyages que l’on a nous-même expérimentés : le voyage en van et le voyage en sac à dos.

On va d’abord te donner les avantages et les inconvénients que l’on trouve à chacun de ces deux type de voyage. Et comme on n’aime pas trop les inconvénients, on te dévoilera ensuite la solution que l’on a trouvée pour les diminuer au maximum.

Voyage en sac à dos

Les +

Rassurant

Tu as toute ta vie avec toi, sur ton dos. Moins posséder enlève la peur de tout perdre. Tu as toute ta vie disponible de suite, sur ton dos, et moins tu en as, moins tuas peur d’en perdre !

Pratique

Peu importe ta destination, tu as tout ce qu’il te faut avec toi. Tu es partout chez toi ou plutôt tu es chez toi partout.

Economique

Evidemment tout est relatif, surtout si tu veux voyager en 4 étoiles. Mais, en général, si on part du principe qu’un backpacker a un taux d’exigence relativement bas en termes de confort, voyager en sac à dos c’est plutôt économique. Auberge, couch-surfing, camping, chez l’habitant ce ne sont pas ces modes d’hébergement qui causeront un trou dans ton budget.

Libérateur

Evidemment tout est relatif, surtout si tu veux voyager en 4 étoiles. Mais, en général, si on part du principe qu’un backpacker a un taux d’exigence relativement bas en termes de confort, voyager en sac à dos c’est plutôt économique. Auberge, couch-surfing, camping, chez l’habitant ce ne sont pas ces modes d’hébergement qui causeront un trou dans ton budget.

Libérateur

Forcément limité en quantité, tu n’as que l’essentiel et tu te sens donc libre d’aller où tu veux et quand tu veux ! Ton sac sur ton dos et tes jambes te suffisent pour aller n’importe où !  En plus, tu peux accéder à tous les spots, notamment ceux où personne n’est encore allé. Bon ils deviennent de plus en plus rares, mais oui cela existe encore !

quel type de voyage choisir

Les -

Poids

Par définition, un sac à dos se porte sur le dos. Alors même si tu le feras de plus en plus léger avec l’expérience, porter 13 à 18 kg sur le dos, cela finit par se ressentir. Spécialement si tu fais des randonnées ou que tu es partisan du stop et de la marche.

Faire, défaire et refaire

Faire, défaire, vider, remplir, ouvrir, fermer et chercher ses affaires : à la longue, ça peut avoir un petit côté épuisant. En vérité, même lorsque l’on est organisé, on passe beaucoup de temps à chercher ses affaires. Et plus on en a, plus cet inconvénient sera important. Comme l’on change quasiment quotidiennement d’endroit cela peut devenir assez répétitif.

Peu de stabilité

En étant amené à bouger constamment, tu n’as pas de lieu stable pour te ressourcer. Sur le long terme, cela peut être éreintant. Mais, pour lutter contre ça, tu peux toujours réduire le rythme et choisir de te poser quelque temps à un endroit où tu te sens bien.

Inconfortable

Lorsque l’on est backpacker, cela signifie que l’on va généralement chercher les endroits les moins chers, surtout si l’on a un budget serré. Et lorsque l’on pense à des endroits peu ou pas chers, nécessairement, cela sera avec du confort sommaire. Bien sûr, aucun problème à ça pendant quelque temps mais par contre, sur une longue période c’est plus compliqué. Particulièrement en ce qui concerne les hôtels avec des sommiers en béton !

Lorsque l’on planifie un long voyage et que l’on se projette, on a tendance à l’idéaliser en ne voyant que les côtés agréables (cocktails et plages ???). Cependant, il existe aussi des aléas et côtés négatifs qu’il est judicieux de connaître pour élargir son angle de vue. Spécialement quand on ne sait pas bien quel type de voyage choisir.

La vie en van

On a expérimenté ce mode de voyage à deux reprises. D’abord à bord d’une voiture aménagé pour traverser le Canada et les Etats Unis, l’été et pendant 3 mois. Ensuite, pendant un an en Nouvelle-Zélande pour travailler. On a donc assez bien connu les plus et les moins de ce type de voyage, spécialement en couple.

Les +

Avoir sa maison partout

Quoi qu’il arrive, tu auras toujours un toit sur la tête et un lit douillé qui t’attendent. C’est quand même génial comme sensation !

Modulable

Tu vas pouvoir aménager ta maison roulante selon tes goûts et tes exigences en matière de confort.

Liberté

Tu peux te déplacer sans contrainte. Ce qui veut dire que si tu te trouves dans un pays pour travailler, tu vas pouvoir chercher ou tu veux.

Economique

Là aussi, si tu es dans un pays pour travailler, le fait d’avoir déjà ton logement va te faire économiser pas mal d’argent.

Prendre le temps et faire des rencontres

Avoir ton van va te permettre de visiter des régions moins accessibles et d’y rester si elles te plaisent ! Ça va aussi te donner la possibilité de faire de belles rencontres, car ce mode de voyage suscite la curiosité (bon ok, c’est aussi parfois l’inverse).

Ça a l’air chouette quand même n’est-ce pas ? Mais attends, parce qu’il y a aussi quelques contraintes…

Les -

La vie à deux dans un petit espace.

En couple, ou entre potes, le quotidien à deux dans un petit espace peut emmener des difficultés. Et en cas de dispute, ce n’est pas possible d’aller s’isoler dans une autre pièce.

Le coût de l’essence.

Dans certains pays, l’essence mais aussi l’assurance peuvent vite te revenir chers. Du coup, tu devras limiter un peu tes déplacements. Bon par contre, ce côté négatif sera compensé par les économies réalisées sur le logement.

Le passage de frontière.

Passer les frontières à bord d’un véhicule, notamment en Amérique du Sud, peut prendre des airs de parcours de combattant. Les douaniers n’hésiteront parfois pas à fouiller l’intégralité de ton véhicule.

Les ennuis mécaniques.

Dans tous les cas, il te faut toujours prévoir un budget réparation. Mais, si tu fais le mauvais choix de véhicule, ce budget peut devenir colossal ! Et voir pire, cela pourrait même compromettre tout un voyage parce que le véhicule choisi est complètement HS.

Trouver où dormir gratuitement de façon légale.

Devant l’afflux de voyageurs en van, certain pays ont adopté une législation relativement stricte pour dormir dans un véhicule. Il arrive que l’on ne puisse pas vraiment faire de free camping et que l’on doive donc chercher des endroits spécifiques et payants pour se garer.

Après ce petit tour d’horizon des aspects positifs et des inconvénients du voyage en sac à dos ou du voyage en van, on va maintenant te donner notre solution pour savoir quel type de voyage choisir entre les deux.

En effet, les inconvénients on n’aime pas trop ça ! Alors on a essayé d’être le plus à l’écoute possible de nos besoins et on a fait en sorte d’adapter notre façon de voyager pour supprimer les aspects négatifs des deux situations.

quel type de voyage choisir

Notre solution : alterner les deux !

La solution que l’on a trouvée : c’est d’établir notre itinéraire de manière à pouvoir alterner les périodes de sac à dos et de vie en van. C’est ce qu’on a fait pendant notre tour du monde !

Commencer par une période en sac à dos.

On a d’abord commencé par un peu plus de trois mois de sac à dos en Asie du Sud Est. C’était le début du voyage et on était en pleine forme, motivés pour bouger tout le temps et en prendre plein la vue.

Généralement, c’est bien d’opter pour ce mode de voyage au début car tu n’es pas encore trop découragé par les inconvénients. Tu n’es pas fatigué de chercher tes affaires ou de porter ton sac pendant des heures, et même les logements peu confortables ne te dérangent pas ! En fait, c’est super car cela te change de ton quotidien et tu prends conscience que chez-toi, tu vis probablement avec trop de matériel. Au début, cela te reconnecte à l’essentiel !

Par contre après quelque temps, variable selon les personnes, la fatigue s’installe et bouger tout le temps devient plus compliqué. En ce qui nous concerne, ce changement intervient après 3-4 mois de sac à dos, on ressent alors le besoin de passer à autre chose et on aspire à plus de stabilité.

quel type de voyage choisir

Enchainer avec une période en van.

C’est à ce moment qu’on a décidé de passer une période en van. Bien sûr, ce changement est prévu et organisé à l’avance afin de prévoir un budget adapté à l’achat d’un véhicule. Mais si tout va bien, cette somme de départ investie dans l’achat sera récupérée lors de la revente.

Après 3 mois à courir partout en Asie du Sud Est, nous poser à bord de notre van en Nouvelle-Zélande nous a fait le plus grand bien. On a alors continué à voyager mais d’une autre manière, moins éprouvante physiquement. D’ailleurs je te mets le lien sur l’aménagement de notre maison roulante chez les Kiwis.

Par contre, ce changement, il est préférable selon nous de le faire dans un pays où tu vas pouvoir bosser (→ coucou les PVT) car ils sont en général parfaits pour un mode de vie alternant road trip et travail agricole. Car oui, avoir un van en ville c’est généralement beaucoup plus difficile que de vivre à la campagne ! Et ce n’est d’ailleurs selon nous pas le but de ce mode de voyage…

En plus, si tu choisis de bosser dans l’agriculture, généralement, il te faut un véhicule pour te déplacer et trouver un logement. Du coup, si tu as un van aménagé, tu combines les deux et parfois, tu peux même dormir directement sur ton lieu de travail : dans les vignes ou les cerisiers, c’est pas mal comme décor !

Quel type de voyage choisir

Une tout autre façon de s’organiser au quotidien.

Après une longue période en sac à dos, reprendre une routine quotidienne fait du bien. On reprend ses petites habitudes, cuisiner de bons petits plats, inviter des potes à l’apéro ou rester bien au chaud avec un livre quand il pleut. Ça fait du bien de se sentir chez soi, d’autant plus si tu l’as toi-même construit !

Mais comme on l’avait expliqué, il y a aussi des points négatifs. Ils surviennent généralement aux alentours de 10 mois et tu ne vois plus que des défauts à cette vie à l’étroit à deux. Et parfois, tu ne peux carrément plus encadrer ton partenaire. D’autant plus qu’en cas de dispute, cela devient compliquer d’aller s’isoler….

Il est temps de repartir avec ton sac à dos !

C’est ce qui nous est arrivé après un an en Nouvelle-Zélande à travailler et vivre en van. On sentait que le goût de l’aventure nous chatouillait de nouveau. On a donc revendu notre maison roulante, en récupérant nos économies au passage et on a donc pris la direction de l’Amérique du Sud pour 3 mois supplémentaires.
Par contre, après 1 an à bosser dans les champs, ce n’était pas exactement la même forme qu’au début, mais on s’est alors lancé un nouveau défit : remonter l’Argentine en stop ! Ça nous a permis de retrouver de l’espace et les côtés libérateurs du voyage en sac à dos !

Pour résumer.

Notre solution pour savoir quel type de voyage choisir entre van et sac à dos : c’est l’alternance des deux ! Combiner plusieurs façons de voyager nous permets encore une fois de répondre à nos besoins et leurs évolutions. Ainsi, on arrive à atténuer l’impact des inconvénients de chaque type de voyage.

On espère en tout cas que cet article t’aura été utile et qu’il t’aura donné quelques clés pour savoir quel type de voyage choisir entre van et sac à dos. N’hésite surtout pas à nous partager tes impressions et ton expérience en commentaire.

Retrouve également toutes nos vidéos sur le voyage dans notre chaîne YouTube.

Fermer le menu